Isabelle Kirouac Massicotte

Isabelle Kirouac Massicotte est chercheure postdoctorale (CRSH) à lʼUniversité de Moncton, sous la direction de Jean Morency. Ses travaux portent sur le trash littéraire comme esthétique des minorités autochtones, franco-canadiennes et québécoises. Après avoir complété son doctorat en lettres françaises à lʼUniversité dʼOttawa en 2016, elle a occupé le poste de lectrice dʼéchange canadienne à lʼUniversité de Bologne en Italie, où elle a également assuré la coordination du Centre interuniversitaire dʼétudes québécoises jusquʼen août 2017. De 2015 à 2018, elle a fait partie du comité éditorial de la revue de recherche-création Le Crachoir de Flaubert. Elle a également été adjointe à la direction de la revue de critique et de théorie littéraire @nalyses de septembre 2017 à août 2018. Les littératures franco-canadiennes, québécoise et autochtones sont ses corpus de prédilection. Elle sʼintéresse à lʼétude culturelle des minorités, à lʼimaginaire minier, à la nordicité, à lʼœuvre dʼHubert Aquin ainsi quʼaux archives et aux journaux dʼécrivains-es. Elle a participé à de nombreux colloques au Canada et à lʼétranger et elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs et revues savantes. Elle a également organisé plusieurs conférences, deux ateliers ainsi quʼun colloque international et elle a co-dirigé plusieurs ouvrages collectifs. Son livre, intitulé Des mines littéraires : lʼimaginaire minier dans les littératures de lʼAbitibi et du Nord de lʼOntario, sera publié à lʼautomne 2018 aux Éditions Prise de parole.

Publications