Disclaimer / Avis de non-responsabilité

A notre sujet

Posted by lamacs On mars - 26 - 2010

Le LAMAC&S est un laboratoire des médias audiovisuels pour l’étude des cultures et des sociétés multiculturelles. Le LAMAC&S est un espace de recherche, de documentation, de création et de production audiovisuelle ciblant, en particulier, les pratiques culturelles des communautés ou groupes identitaires marginalisés, comme les noirs et les Amérindiens. La principale philosophie du LAMAC&S est de produire des recherches sur la contribution des pratiques culturelles de ces minorités culturalisées, ethnicisées et racialisées dans la conceptualisation des questions de citoyenneté de sociétés multiculturelles comme le Canada.

Ce laboratoire a été fondé en 2005 par le Professeur Boulou Ebanda de B’béri, grâce à la contribution financière de la Fondation canadienne pour l’innovation et les Fonds de recherche de l’Ontario.
Muni d’une salle de travail offerte par la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa, le LAMAC&S détient des équipements de tournage (trois caméras numériques, un système de prise de son et un kit d’éclairage), cinq systèmes de montage non-linéaire FinalCut Pro montés sur cinq ordinateurs Apple Pro, et un serveur de stockage de documentations audiovisuelles et des bases de données.

Objectifs

Les principaux objectifs du LAMAC&S sont de :

  1. Créer une base de données audiovisuelles des pratiques culturelles et citoyennes des minorités culturelles, raciales et ethniques dans des sociétés multiculturelles;
  2. Produire des documents audiovisuels artistiques et éducatifs, capables de représenter, à la fois, la complexité des pratiques culturelles et les théories sociales et théories de la culture;
  3. Récolter et donner la voix à voir (représenter) des pratiques culturelles articulant des questions relatives à l’expérience des minorités culturelles, raciales et ethniques dans les sociétés multiculturelles;
  4. Produire des documents de référence sur des pratiques culturelles qui ne pourront être produites ou représentées autrement qu’à travers les dispositifs d’un organe ayant une infrastructure de recherche et de production propre, et dont les objets recherches ciblent, de manière spécifique, à représenter les minorités raciales, ethniques, et culturelles et leur expérience; et
  5. Générer un rapport de proximité entre l’espace académique, les pratiques culturelles, et les communautés culturalisées, ethnicisées, ou marginalisées grâce à ses productions et à son infrastructure de documentation.
Sponsors