Disclaimer / Avis de non-responsabilité

Collection des études culturelles africaines et diasporiques

Posted by lamacs On février - 18 - 2011

La mémoire est un concept délicat. Si on considère comment la culture, l’histoire et la société s’imbriquent et s’entrelacent, la mémoire combine la complexité des relations entre ces élements. Si on considère les effets globaux, transnationaux et transdisciplinaires, à laquelle s’ajoute la variété des formes de production, de distribution, d’exposition et de consommation, le mouvement de la mémoire devient incroyablement dynamique et parfois même absolue.

L’étroite relation entre la mémoire, la culture, l’histoire et la société dans les paysages de la mondialisation, mais aussi
transnationaux et transdisciplinaires a non seulement eu un impact significatif sur la production, la distribution, l’exposition et la consommation des cultures et de la connaissance, mais aussi sur la redéfinition et la ré-articulation des identités culturelles, sur le plan macro et micro. Parallèlement, cette relation de contingence aurait complexifié les questions de citoyenneté à l’intérieur, à travers et au-delà certaines conceptions traditionnelles et canonistes du continent, de la nation, de l’espace
géopolitique et de l’identité socioculturelle (ethnicité, race, genre, classe sociale, orientation sexuelle, etc.).
Avec l’idée de l’Afrique et les diasporas comme paradigmes et sites géopolitiques à l’intérieur desquels il est produit et reproduit une multiplicité de connaissances – mais aussi l’Afrique et les diasporas comme espaces de contestation – le principal champ d’investigation de cette collection est donc l’incontournable rencontre des contingences des études traditionnelles en sciences humaines et sociales.
Pour plus d’information vous pouvez contacter un des fondateurs de la collection: Boulou Ebanda de B’béri (Université d’Ottawa), Keyan G. Tomaselli (Université de KwaZulu Natal), ou Handel, K. Wright (Université de la Colombie Britannique).
La Collection des études culturelles et diasporiques (CÉCAD) est publiée par les Presses de l’Université de Toronto. Vous pouvez aussi contacter la Rédactrice, Shioban McMenemy ici

Comments are closed.

Sponsors