Disclaimer / Avis de non-responsabilité

Un peu d’histoire des noirs au Canada!

Posted by lamacs On février - 21 - 2019

Women in the “Promised Land” places African Canadian women’s lived experiences, identities, and histories at the centre of Canada’s past. This collection of original research edited by leading scholars in the field encourages readers to interrogate the idea of Canada as a “Promised Land” by examining the rich and varied history of African Canadian women.

The nine chapters span the early 1830’s of slavery through to the late twentieth centuries of activism. This interdisciplinary collection draws on existing research from cultural studies, literary studies, communications, and visual culture to reframe familiar figures in African Canadian women’s history, such as feminist Mary Ann Shadd and civil rights activist Viola Desmond, in the wider African diaspora.

This invaluable text sheds light on questions of the past, present, and future in the field, and is best suited for undergraduate courses in women’s studies, African studies, sociology, and history.

“Guided by the adage ‘the half has never been told,’ the editors and contributors have combed the field of Black women’s history and have presented to us a collection that is rich and textured.… The research for this collection is remarkable, the analyses coherent, and the individual stories fundamental. Women in the ‘Promised Land’ is a welcome addition to the study of Black women’s history. The editors must be commended for having the vision to make this outstanding work come to light.”  (Afua Cooper, James R. Johnston Chair in Black Canadian Studies, Dalhousie University)

“We have all been waiting for quite some time for this dynamic collection of new essays in African Canadian women’s history. Broaching topics such as slavery and visual culture, temperance, labour, and civic leadership, this book makes a key contribution to African Canadian history. It will surely attract a robust general audience.” (Barrington Walker, Department of History, Queen’s University_

Recadrage des études de l’histoire canadienne

Posted by lamacs On juillet - 10 - 2015

Pour de nombreux Canadiens, l’histoire des Afro-Canadiens est limitée à celle du Chemin de fer clandestin, mais il est d’autres histoires canadiennes qui intéressent plusieurs autre chercheurs. Boulou Ebanda de B’béri, professeur en Sciences de la Communication et « Cultural Studies » à l’Université d’Ottawa, et co-rédacteur et chercheur principal du livre « Terre promise: histoire et historiographie de l’expérience des noirs a Chatham-Kent et au-delà, » se joint à nous aujourd’hui pour discuter de ses travaux pour l’histoire afro-canadienne. Regardez l’interview du professeur Boulou Ebada de B’béri avec Piya Chattopadhyay ici. (Interview and anglais seulement)

Le Livre « The Promised Land: : History and Historiography of the Black Experience in Chatham-Kent Settlements and Beyond » a été un des Demi-finalistes 2015 du Prix du livre du président de l’Ontario

Rapport final du projet « Terre promise » (2007-2012)

Posted by lamacs On octobre - 2 - 2014

Désolé, cet article est seulement disponible en English.

Désolé, cet article est seulement disponible en English.

Voir le résumé de cette nouvelle publication ici

Date de sortie été 2014 par les  University of Toronto Press

Le « Verbe » au Cinéma

Posted by lamacs On janvier - 23 - 2014

Résumé: Un essai, politique, sur l’oralité dans un corpus de films d’Afrique noire francophone de 1950 à 2000. Dans un langage clair, l’auteur illustre comment dans les sociétés de l’écriture, le texte engagerait l’Homme et que cette écriture aurait imposé un genre, un style et des modes de production de sens qui sont propres à ces sociétés de l’écriture d’où, par exemple, la naissance du langage cinématographique formalisé. Ainsi il se demande ce qui arriverait à une analyse de film calquée sur ce langage dont les articulations discursives ne sont pas nécessairement en adéquation avec la mysticité de la parole qui, elle, engagerait véritablement l’Homme en Afrique noire? Qu’arrive-t-il à l’analyse quand l’image d’une parole détourne le sens prescrit dans les modes opératoires du langage cinématographique des sociétés de l’écrit ? Comment le cinéma, à travers la technique audiovisuelle, devient-il une technologie par excellence capable de nous faire voir la nature mystique et culturelle de cette parole ?

Commandez votre exemplaire à Amazon ici

Rapport Quinquennal 2005–2010

Posted by lamacs On février - 18 - 2011


Ce premier quinquennat du laboratoire fut consacré à l’établissement des trois piliers philosophiques du LAMAC&S qui sont : (1) la recherche et le développement des
questions liées aux représentations identitaires dans les sociétés multiculturelles ; (2) le développement de partenariat sur le plan national et international et (3) la
formation de proximité et différenciée de la relève.

Pour célébrer ces cinq années de travail, nous avons élaboré un rapport quinquennal qui explore les nombreuses et différentes réalisations ainsi que les futurs projets du
LAMAC&S.

Vous pouvez obtenir une version imprimée du rapport (merci de nous envoyer un courriel pour que nous vous fassions parvenir une copie), en version PDF ou le lire en ligne.

Indépendance et néocolonialisme en Afrique

Posted by lamacs On février - 16 - 2011

Pierre Ndoumaï
L’Harmattan, 2011

Bilan d’un courant dévastateur

Alors que l’année 2010 est placée sous le signe de la célébration des indépendances des années 60, l’auteur remet en cause la notion même d’indépendance des pays africains en soutenant que le néocolonialisme est aussi dévastateur que le colonialisme pour l’Afrique. Il décrypte le mal endogène et exogène qui fait que l’Afrique est à la traîne des autres continents.

Les Cultural Studies dans les mondes francophones

Posted by lamacs On août - 10 - 2010

Boulou Ebanda de B’béri
Presses Université d’Ottawa, June 2010

Depuis trois décennies le monde anglo-saxon a considéré sérieusement les Cultural Studies comme une analyse des pratiques quotidiennes et de la production de sens.

Mais la production analytique en français dans cette discipline est restée presque absente. Les mondes francophones ont déjà vécu plusieurs événements qui auraient intéressé les Cultural Studies au XXIe siècle : les manifestations sociales de l’hiver 2006 et de l’automne 2007 en France, les mouvements migratoires d’Africains vers l’Europe et le débat sur « les accommodements raisonnables » au Québec entre autres. Pour tous ces événements, nous avions entendu s’élever plusieurs voix qui offraient des articulations généralistes de différentiation de nous à l’autre et des idiomes comme « ces gens-là », « les enfants issus d’immigration », « nous ne voulons pas accueillir la misère du monde » et bien d’autres. Read the rest of this entry »

Olivette Otele
Paris, juillet 2008

La Grande-Bretagne a célébré le bicentenaire de l’abolition de la traite
en 2007.

Cette commémoration fut le moment que choisit le gouvernement
britannique pour amorcer un processus de rassemblement des sujets de Sa
Majesté sur la question de l’identité britannique (britishness) et sur
le multiculturalisme, tout en essayant de revaloriser une histoire
coloniale glorifiée par les nostalgiques de l’Empire ou contestée par
les communautés minoritaires, mais rarement porteuse de principes
unificateurs. Cet anniversaire intervient plus de quatre siècles après
que les premiers bateaux anglais aient sillonné les côtes africaines en
quête de marchandises diverses, comme des épices ou des esclaves. De
quelle manière cette nation, tournée vers ses cousins continentaux,
parvient-elle à se sortir du marasme économique dans lequel elle est
plongée au XVIIe siècle : guerres de succession européennes et conflits
religieux, pour devenir la première puissance maritime, économique et
négrière, en particulier au XVIIIe siècle ?

L’histoire coloniale de l’Angleterre commence avec l’annexion des
territoires qui lui étaient géographiquement proches. Incorporés à la
couronne anglaise, le pays de Galles et l’Irlande se voient obligés de
participer à la conquête anglaise, au-delà de la Méditerranée et
outre-Atlantique. Officiellement uni à l’Écosse par l’acte d’Union en
1707, le Royaume-Uni domine les mers au cours de la même période. En ce
qui concerne le commerce négrier, le royaume s’est inspiré des méthodes
utilisées par les Portugais et les Hollandais afin de supplanter la
France, sa principale concurrente dans le domaine de la traite.

Cette étude est une invitation à porter un regard nuancé sur l’histoire
de ce commerce, en allant au-delà des considérations économiques et en
naviguant dans les eaux troubles de l’abolition de 1807, afin de
comprendre de quelle manière l’écriture de l’histoire du commerce
triangulaire britannique a bien souvent évité de s’attarder sur la
question éthique que pose le commerce d’êtres humains.

DanceHall: From Slave Ship to Ghetto

Posted by lamacs On juin - 15 - 2010

Sonjah Stanley-Niaah
University of Ottawa Press, August 2010

DanceHall combines cultural geography, performance studies and cultural studies to examine performance culture across the Black Atlantic.

Taking Jamaican dancehall music as its prime example, DanceHall reveals a complex web of cultural practices, politics, rituals, philosophies, and survival strategies that link Caribbean, African and African diasporic performance.
Read the rest of this entry »

(English) Encountering Modernity

Posted by lamacs On juin - 15 - 2010

Keyan Tomaselli
Critical Arts, Volume 23, Issue 1 March 2009 , pages 124 – 132

Twentieth Century South African Cinemas

A book describing the history of South African cinemas can never be about cinemas only, for the subject will always be intimately intertwined with its context, in this case 20th century South Africa. Keyan Tomaselli, one of the founders of cultural studies in SA, explores in this book how South African cinemas and films have been decidedly shaped by the country’s history. In turn, films have inspired their makers and audiences to understand, and come to terms with, the complex phenomenon of modernity.

Discussing film theory, narratives, audiences and key South African films and filmmakers, Tomaselli aptly demonstrates that the time has come to adapt a more ‘African’ view on African cinemas, since western theories and models cannot automatically be applied to an African context.

Read the rest of this entry »

(English) The Hanging of Angélique

Posted by lamacs On juin - 15 - 2010

Afua Cooper
University of Georgia Press

The untold story of Canadian slavery and the burning of old Montréal

In 1734, Montréal burned. A slave woman, Marie-Joseph Angélique, was blamed for the fire. Born in Portugal, bought and sold into the United States, then to New France, where she was baptized anew and given her new name, she was said to have put hot embers in the roof of her mistress’s house to seek revenge for having been sold yet again. After a two-month trial she was found guilty and sentenced to have her hand cut off before she was burned alive.

Read the rest of this entry »

Sponsors