uOttawa University of Ottawa Translation Traductión Traducción Übersetzung World Words #xl8 #1nt literature call for papers
Disclaimer / Avis de non-responsabilité
Accueil > graduate conference > Le 2e colloque en traductologie organisé par les étudiants aux études supérieures

Le 2e colloque en traductologie organisé par les étudiants aux études supérieures

15/02/2015 Words of the World

LE CŒUR DU SUJET

EN TRADUCTOLOGIE

École de Traduction et d’Interprétation, Université d’Ottawa

13 au 14 novembre 2015

Conférencier principal confirmé:

Lawrence Venuti (Temple University)

 

APPEL AUX COMMUNICATIONS

Thème du colloque

L’École de Traduction et d’Interprétation  de l’Université d’Ottawa et son association des étudiants diplômés (STIGSA) a le plaisir d’annoncer Mots du monde : le deuxième colloque annuel des étudiants diplômés en traductologie, qui se tiendra les 13 et 14 Novembre 2015. Notre objectif cette année est de fournir aux jeunes chercheurs de divers horizons l’occasion de partager leurs points de vue sur la traductologie en tant que discipline académique, et d’échanger sur ses futurs axes de développement.

Le tournant culturel en traductologie au courant années 1990 a provoqué une chaine de modifications nécessaires qui ont élargi la portée et les méthodes de notre domaine, ainsi que son registre de pratiques. Les traductions se sont vues examinées dans leurs contextes historique, politique et culturel, et ces changements au niveau de l’approche ont également sont devenus l’objet d’une critique virulente. Rajendra Singh, un sociolinguiste canadien de renom, devint l’une des voix les plus sceptiques envers cette nouvelle théorie de la traduction (TT), et exhorta les chercheurs en traductologie à prendre «[...] des mesures proactives pour récupérer le bébé que la théorie contemporaine de la traduction semble avoir jeté avec l’eau du bain de l’ «équivalence» structuraliste (Kandiah, Sing. « On Retrieving the Baby », Meta : Journal des traducteurs , vol 50, n ° 4, 2005). Pour Singh, le cœur du sujet en traductologie – encore parfois perçu comme un enfant en comparaison à d’autres champs d’études plus matures – est la langue / le texte: «[...] alors que la traduction traite avec les textes et les normes langagières auxquelles ces textes se rapportent, la TT a pris de plus en plus questions qui traitent uniquement avec les matrices institutionnelles qui  produisent puis recueillent les produits de la traduction» (id., ibid.). En élargissant le fossé entre la théorie et la pratique, les études en traductologie ignorent, à son avis, le cœur du sujet.

Force est d’admettre que les jeunes chercheurs remettent souvent en question l’applicabilité des théories de la traduction à la pratique de la traduction, tandis que de nombreux chercheurs établis reconnaissent le manque d’exemples pratiques dans les travaux théoriques bien connus. Cependant, les approches récentes en traductologie semblent retourner à la traduction en tant que discours: la sociologie des études en traduction voit les textes comme évènements de communication, tandis que les approches ethnographiques insistent, entre autres divers aspects, sur la langue et les relations de pouvoir.

Par conséquent, nous pourrions nous demander: n’a-t-il pas toujours été question de langue? Avons-nous vraiment brisé les liens avec l’ancienne approche, ou avons-nous ajouté à celle-ci? Nous invitons des prises de position ainsi que contributions traitant divers sujets, mettant l’accent sur deux questions principales:

Quel est, ou quel devrait être, le cœur de la question en traductologie? et

Quelles sont les avenues futures possibles pour le développement dans notre domaine?

Les thèmes de la conférence s’articuleront autour des questions suivantes, mais ne s’y limiteront pas:

  1. Champ d’application des théories de la traduction
  2. Techniques postmodernes en traduction et leurs résultats théoriques
  3. Littérature(s) mondiale et (in)traduisibilité
  4. L’importance de la stylistique comparée de la pédagogie de la traduction
  5. Apprentissage d’une seconde langue et traduction
  6. Théories de la traduction et leur influence sur la théorie de la terminologi
  7. La place des études en traductologie dans les programmes universitaires
  8. Le rôle du texte traduit dans les humanités numériques
  9. Nouveaux média et littérature numérique en/en tant que traduction; «Né numérique» vs «né traduit »
  10. La traduction et les étudies de média comparés

 

Propositions de communication

Une proposition de communication de 300 mots (excluant les références) doit être soumise le 1e julliet par courriel à sti.gradconference@uottawa.ca avec copie à Raluca Tanasescu: rtana014@uottawa.ca .

Votre proposition doit contenir:

  • le titre de votre présentation
  • votre nom
  • votre affiliation
  • votre adresse courriel
  • 6 mots-clés
  • une biographie de 150 mots

Chaque présentation devra se limiter à 20 minutes, suivie d’une  période de questions de 10 minutes. Les langues du colloque sont le français et l’anglais.

Prière d’utiliser «UO-STI2015» dans le champ sujet. Les auteurs des propositions retenues seront informés le 1er septembre. Les communications choisies seront publiées sur le site Internet de la conférence. De plus amples informations seront fournies à ce sujet ultérieurement.

Pour des renseignements supplémentaires, des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec Raluca Tanasescu à l’adresse courriel mentionnée ci-haut.

Au plaisir de recevoir vos propositions!

http://artsites.uottawa.ca/stigradconference/

Categories: graduate conference Tags:
Les commentaires sont fermés.